elodie cabrera - kinésiologie - developpement personnel - avoir confiance en soi - renouer avec son corps - kinesiologue - sante par le toucher - touch for health - bien etre - mieux etre - emotion - stress - anxiete - addiction - peur - phobie - obcession - force des mots - pensee positive - corps- esprit - Quand L'esprit Guérit Le Corps - hypersenbilite - intelligence emotionnelle - access bars - access consciousness - lacher prise - réussite - aisance - abondance - aller mieux - developpement personne - intelligence emotionnelle - fleurs de bach - brain gym - gestion des emotions - gestion du stress - access bars - access bars consciousness - fleurs de bach

Essayer ou faire de son mieux : quelle différence ?

Une première définition du mot « essayer » énonce vers 1174 « faire l’épreuve de ses forces » (Couronnement Louis, éd. E. Langlois). Cela revient à dire que quand nous essayons, nous associons à une action, de manière involontaire et inconsciente, la notion d’efforts à fournir induisant la perspective de penser que nous ne sommes pas capables de bien faire, un état qui peut nous conduire ensuite à ressentir anxiété et stress. Essayer renvoie ainsi à la notion de ne pas y arriver, voire même d’abandonner avant même d’y être arrivé…

Arrêtons d’essayer… Apprenons à être imparfait(e)
Bref, faisons de notre mieux !

Que se passerait-il si on transformait notre manière de faire les choses pour créer de nouvelles solutions, s’affranchir de toutes formes de pression et gagner en efficacité ?

Souvenez-vous de la petite phrase de votre prof qui annotait peut-être au bas de votre bulletin scolaire « peut mieux faire ». Trois petits mots à première vue anodins qui donnent pourtant naissance à une ribambelle de futurs adultes en quête de perfection et/ou prêts à s’auto-saboter pensant qu’ils peuvent doivent toujours mieux faire quoiqu’ils entreprennent…

Que se passerait-il si on se donnait le droit de faire de notre mieux ? Certains diront sans doute que c’est plus facile à dire qu’à faire !

Mais quand nous faisons de notre mieux dans une situation, nous embrassons une nouvelle idée sans attente, sans jugement, sans regret, sans culpabilité, sans frustration et sans comparaison à ce que nous avons connu. Bref, on se fait plaisir. Nous sommes dans l’instant présent, concentré(e) sur ce que nous avons à faire.

« Non, n’essaie pas. Fais-le. Ou ne le fais pas. Il n’y a pas d’essai » – Maître Yoda

« Votre mieux » aujourd’hui ne sera pas forcément le même que demain car vos possibilités tout comme vos capacités sont liés à votre état de santé, à votre moral, aux circonstances de votre vie, etc. Aussi, donnez-vous le droit à l’erreur et à la fluctuation. Relâchez la pression, oubliez l’éternel « j’essaye » et faites donc de votre mieux : vous serez plus efficace, à votre maximum et vous vous sentirez capable d’aller de l’avant.

Prenez soin de vous,
Élodie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − 1 =

error: Content is protected !!