Séance & Tarif

Kinésiologie : déroulement d’une séance

✧ Définition de votre objectif de séance ✧

Je vous aide à formuler votre objectif de séance en rapport avec le motif de votre venue. Cette étape s’inscrit dans une démarche de recherche de sens de votre déséquilibre. L’idée est de se débarrasser d’un mal de vivre diffus et chronique.

✧ Évaluation des déséquilibres ✧

Cette étape se fait par des mises en situation et des tests musculaires appropriés, légers et indolores durant lesquels la personne prend conscience de son mal-être.

Ces tests musculaires permettent d’entrer en relation avec vos systèmes structurels, génétiques, bio-chimiques, électriques et psycho-émotionnels ; ils mettent en évidence les déséquilibres énergétiques et les stress émotionnels négatifs vous empêchant d’utiliser toutes vos potentialités et de bien vivre dans le présent.
Les réponses apportées par le corps durant une séance via ces tests musculaires résultent donc du vécu de la personne et des solutions qui sont en elle.

Dans une séance, les réponses des tests musculaires donnent un sens à l’histoire de la personne qui consulte. Les informations obtenues sont ainsi en mesure d’éveiller la conscience du sujet grâce à un éclairage révélateur sur l’origine de ses troubles. L’intéressé comprend alors mieux l’expression de ses propres besoins.

✧ Recherche et mise en place de solutions ✧

> physiques : tonification ou sédation d’un point de méridien, stimulation points neuro-lympathiques et/ou neuro-vasculaires, analyse posturale, travail sur l’hyper-tonicité d’un muscle, modes oculaires, réactivité d’un muscle ou de la peau, système cranio-sacré, technique cérébro-spinale…

> biochimiques / environnementales / génétiques : nutrition, système lymphatique, viscéral ou encore artério-veineux…

> émotionnelles : techniques de défusion de stress émotionnel, visualisation, symbolique, couleurs, baromètres (comportement, relationnel, vie fœtale, tao…), minéraux, essences minérales, chakras, fleurs de Bach, sons, moi négatif, cartes de motivation…

> électriques : cross patterning, schifting, cross crawl, énergies auriculaire et/ou tibétaine, pouls chinois, switching, méridiens…

> éducatives : systèmes de croyance, hémisphères cérébraux, Brain Gym®…

✧ Post-évaluation des changements par tests musculaires ✧

✧ Ancrage des résultats obtenus ✧

✧ Mise en place d’un éventuel suivi à la maison ✧

Tarif d’une séance en kinésiologie

La première consultation en kinésiologie est au tarif de 60 € (tarif unique).
Les autres rendez-vous (si nécessaires) sont à 50 € (tarif unique) et espacés d’à minima de 28 jours (parfois, plusieurs mois).

La kinésiologie n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale. Certaines mutuelles peuvent cependant rembourser une ou plusieurs séances par an : renseignez-vous auprès de votre organisme ! Je vous établirai une facture.

Questions fréquentes

Combien de séances dois-je faire ?

Comme toute approche visant un état de mieux-être, il est impossible pour un praticien de (pré)dire combien de séances seront nécessaires.

Pourquoi ?

Car nous sommes tous différents et nous réagissons chacun d’une manière qui nous est propre, personnelle.

En kinésiologie, certaines personnes obtiennent des résultats très rapides et n’ont ainsi besoin que d’une seule consultation sur un objectif précis tandis que d’autres ont besoin de plus de rendez-vous sur une période plus longue.

Le nombre de séances requis varie donc d’une personne à l’autre et du motif de la visite.

Kinésiologue professionnelle certifiée, bienveillante envers ceux que je reçois et déontologique dans ma façon de travailler, je n’impose jamais un rythme ou un nombre de consultations.

Si par défaut, il faut compter en moyenne entre 2 et 3 séances espacées d’à minima 28 jours (parfois plus) pour atteindre la pleine réalisation d’un objectif, je laisse néanmoins toujours au consultant le choix de revenir s’il en ressent l’envie car lui seul sait ce dont il a besoin et ce, même si au terme d’une séance, le corps indique au travers du test musculaire la nécessité de poursuivre le travail commencé avec un second rendez-vous.

Il y a enfin ceux et celles qui choisissent de leur plein gré de faire régulièrement des séances de kinésiologie, environ toutes les 4 à 6 semaines. Elles n’attendent pas d’être au plus mal pour aller bien et décident donc de préserver leur équilibre et leur bien-être sur le long terme à travers un rééquilibrage régulier pouvant aider à prévenir, alléger ou supprimer des maux et/ou un mal-être diffus déjà existants.

A qui s’adresse la kinésiologie ?

La kinésiologie s’adresse à tous : bébés, enfants, ados, adultes, femmes enceintes, personnes âgées, individus en situation de handicap… Même les animaux peuvent en bénéficier !

Pour les séances sur les enfants de -6 ans ou sur les personnes dont les muscles ne peuvent pas être testés directement (handicap, certaines formes d’autisme…), je ferai une séance de kinésiologie par transfert (m’en informer lors de la prise du rendez-vous : je vous en expliquerai les principes et le fonctionnement).

Comment savoir si la kinésiologie me convient ?

La kinésiologie est une méthode idéale pour ceux qui sont prêts à assumer la responsabilité de leur bien-être.

Durant votre séance, vous participez ainsi à la prise de conscience et à la compréhension de vos stress et de vos blocages en lien avec votre problématique. Vous seul(e) êtes acteur/actrice de votre propre changement !

Quels sont les effets suites à une séance ?

Les résultats varient pour tous et dépendent de ce sur quoi vous travaillez. Nous sommes uniques et avons chacun(e) une manière propre de réagir face à une situation ou suite à une séance.

Chaque personne réagit ainsi à un système qui respecte la connaissance intérieure que le corps a de lui et de ses problèmes : certains constatent presque immédiatement une sensation générale de mieux-être. Chez d’autres, ces effets seront plus longs à percevoir ou plus discrets. Votre entourage peut aussi percevoir le changement en vous trouvant plus à l’aise, confiants, détendus, rayonnants…

En règle générale, effectuer une séance en kinésiologie aide à réduire le stress, à changer les habitudes et à limiter les croyances qui ont pu contribuer au mal-être ou à la situation dans laquelle vous vous trouvez.

Je prends des médicaments, puis-je faire de la kinésiologie ?

Oui, il n’y a aucune contre-indication. Cependant, la prise de certains médicaments peut ralentir l’efficacité d’une séance en kinésiologie. Il faudra alors que vous envisagiez plusieurs rendez-vous (vous êtes décisionnaire dans ce choix).

La kinésiologie ne se substitue par ailleurs jamais à un traitement médical. Un kinésiologue ne pose pas de diagnostic médical. Il n’a pas vocation à prescrire un traitement médicamenteux. Il n’incite jamais à suspendre ou à modifier un traitement. Il intervient de manière complémentaire au médecin ou aux spécialistes sans jamais se substituer à l’un d’entre eux.

Comment fonctionne le test musculaire ?

Le test musculaire est un détecteur de stress et non de vérité. Il sert à identifier des déséquilibres de différents ordres (émotionnel, musculaire, postural, hormonal, énergétiques). Cet outil permet aussi au kinésiologue de mettre en avant ce qui amènera le corps à retrouver son équilibre. Mais attention, un kinésiologue n’est ni un guérisseur ni un voyant.

L’effet rebond après une séance

A l’issue de votre rendez-vous en kinésiologie, vous vous sentirez peut-être immédiatement plus détendu(e), apaisé(e), léger(e), voire libéré(e). Vous êtes satisfait(e) et content(e). Bref, le travail effectué en séance a répondu à vos attentes !

Mais voilà qu’apparaissent dans les heures ou les jours qui suivent des signes peu agréables à l’intensité variable auxquels vous ne vous attendiez pas pouvant se traduire par une grosse fatigue, de l’anxiété, des courbatures, des insomnies, un sentiment de tristesse, des douleurs physiques intenses…  Il est alors parfois possible que vous ayez l’impression d’un retour en arrière. Or, il n’en est rien : il s’agit de ce que l’on appelle l’effet rebond !

Ces signaux qui peuvent faire peur ou réveiller vos angoisses ne sont que passagers. Cette phase certes déplaisante peut néanmoins durer entre 3 et 21 jours en moyenne en fonction de votre niveau de résistance face au changement, de votre seuil de sensibilité et de l’importance des maux à l’origine de votre motif de consultation.

Cependant, toutes les personnes qui consultent un praticien du mieux-être ne sont pas forcément sujettes à cet effet rebond. Mais alors, pourquoi le corps réagit-il parfois ainsi ?
Face à un mal-être aigus ou chronique, notre organisme lutte contre un déséquilibre permanent. Cela est épuisant. Or, quand l’origine du malaise est identifié puis levé, notre système est enfin libre de s’autoréguler et de s’autoréparer, et cela peut parfois générer ces sensations momentanées mais déplaisantes.

Si vous êtes sujet à cet effet rebond, sachez que je suis à votre écoute après votre séance : n’hésitez pas à m’appeler.

Besoin d’infos ?

Histoire de la kinésiologie
Quand consulter un kinésiologue ?
✧ Contact, Élodie Cabrera 06 88 33 14 74

Rappel : un kinésiologue ne pose pas de diagnostic médical. Il n’a pas vocation à prescrire un traitement médicamenteux et il n’incite jamais à suspendre ou à modifier un traitement. Il intervient de manière complémentaire au médecin traitant ou aux spécialistes sans jamais se substituer à l’un d’entre eux.

error: Content is protected !!