elodie cabrera - kinésiologie - developpement personnel - avoir confiance en soi - renouer avec son corps - kinesiologue - sante par le toucher - touch for health - bien etre - mieux etre - emotion - stress - anxiete - addiction - peur - phobie - obcession - force des mots - pensee positive - corps- esprit - Quand L'esprit Guérit Le Corps - hypersenbilite - intelligence emotionnelle - access bars - access consciousness - lacher prise - réussite - aisance - abondance - aller mieux - developpement personne - intelligence emotionnelle - fleurs de bach - brain gym - gestion des emotions - gestion du stress - access bars - access bars consciousness - fleurs de bach

Explorer sa zone d’inconfort pour mieux se connaître

Votre zone de confort correspond à vos habitudes, à ce qui vous rassure. Elle s’apparente à une sorte de cocon réconfortant dans lequel vous vous sentez rassuré(e) et à l’aise. Pourquoi ? Parce que vous contrôlez ce qui s’y passe. Bref, cette zone de confort vous met en position de sécurité !

Mais que se passe t-il en dehors des limites de votre zone de confort ?

Si vous décidez de quitter cette bulle de bien-être, vous serez catapulté(e) dans l’inconnu. Vous vous retrouverez face à vos peurs et à une réalité qui pourra vous sembler compliquée, voire risquée. Mais rappelez-vous que, comme l’enfant que vous étiez il y a quelques années, c’est dans la découverte que l’on apprend.

C’est dans ce nouvel espace – de prime abord incommodant – que vous allez vivre vos plus belles expériences, exprimer le merveilleux qui sommeille en vous, et découvrir tout votre potentiel. C’est aussi hors de votre zone de confort que vous allez apprendre à dépasser vos limites, casser vos croyances limitantes sur vous-même et la vie en général, développer votre confiance en vous, prendre conscience de vos qualités et de vos ressources.

Comment explorer sa zone d’inconfort ?

Pour explorer ce qui existe en dehors de notre zone de confort, il faut connaître les limites de sa propre zone de sécurité. L’idéal est donc de lister ce que vous faites par habitude. Idem avec les choses qui vous rassurent et qui vous enveloppent de douceur. Puis, prenez le temps de réfléchir à celles qui vous angoissent, qui vous mettent mal à l’aise et que vous avez pourtant toujours eu envie de faire : votre zone d’inconfort commence ici.

Mais attention : sortir de sa zone de confort doit se faire dans le respect de vos valeurs et de ce que vous êtes, à votre rythme, progressivement et tranquillement au risque de vous retrouver en proie à la panique. L’idéal est donc de réaliser régulièrement mais sûrement toutes ces petites choses que vous n’avez jamais osé faire comme parler à cette personne que vous trouvez attirante et que vous croisez tous les matins dans le métro, prendre l’ascenseur seul(e), oser prendre la parole en public, conduire sur une voie rapide, choisir un nouvel itinéraire pour aller au boulot, vous lancer tant une nouvelle activité, voyager sans être accompagné(e), etc.

Le but est de faire des trucs inhabituels. Mais pas n’importe quoi non plus ! Faire des actions qui ont un sens pour vous et qui vous plongent dans l’inconfort. Des activités qui vous mettent dans une position délicate (du moins, au début). Ce ne sera pas toujours facile. Vous serez de temps en temps peut-être confronté à l’échec. Mais au fur et à mesure que vous ferez vos expériences, vous prendrez confiance en vous, repousserez les limites de votre zone de confort et, par extension, les vôtres.

Explorer sa zone d’inconfort, c’est un peu comme quand on apprend à parler une nouvelle langue : ça peut prendre du temps, demander des efforts, de la volonté, de la persévérance mais à la fin, on acquiert une nouvelle compétence qui peut nous embarquer à l’autre bout du monde et nous transformer durablement.

Alors, qu’oseriez-vous faire en sortant de votre zone de confort ? Lancez-vous : vous seul(e) êtes capable de réaliser vos rêves !

Bonne journée,
Elodie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 3 =

error: Content is protected !!