elodie cabrera - kinésiologie - developpement personnel - avoir confiance en soi - renouer avec son corps - kinesiologue - sante par le toucher - touch for health - bien etre - mieux etre - emotion - stress - anxiete - addiction - peur - phobie - obcession - force des mots - pensee positive - corps- esprit - Quand L'esprit Guérit Le Corps - hypersenbilite - intelligence emotionnelle - access bars - access consciousness - lacher prise - réussite - aisance - abondance - aller mieux - developpement personne - intelligence emotionnelle - fleurs de bach - brain gym - gestion des emotions - gestion du stress - access bars - access bars consciousness - fleurs de bach - kinesiologue certifie - mieux être

La kinésiologie, bienfaits et techniques principales

En bref 

La kinésiologie est une pratique psycho-corporelle et holistique qui prend en compte la personne dans ses dimensions physique, émotionnelle et psychologique.

La particularité d’une séance de kinésiologie est de travailler en dialogue permanent avec le corps. Détenteur d’une puissante sagesse intérieure, il transmet au facilitateur les informations dont la personne qui consulte a besoin pour mettre en lumière des blocages qui interfèrent dans sa vie et les équilibrations permettant de les dénouer.

Les bienfaits

La kinésiologie permet, d’une certaine manière, de déconstruire une vision du monde héritée de nos parents, de la société et bien sûr des expériences passées douloureuses qui ont laissées des traces que nous pensons indélébiles. Au fil des séances, nous nous rendons alors compte que faire autrement est accessible et nous appartient pour incarner notre propre vision. 

Elle permet ainsi de réduire le stress et la pression que l’on ressent, de mieux savoir gérer nos émotions et de ne plus être dans des réponses réactionnelles mais bien dans des actions et des choix conscients.

On peut donc souvent observer la diminution des peurs, des angoisses, des phobies et des insomnies, et inversement, l’augmentation d’une présence à son corps, de la confiance, de l’estime de soi et de la joie de vivre.

En bref, en nous remettant en lien avec nos ressources intérieures, la kinésiologie nous permet de remettre notre vie en mouvement et d’utiliser tout notre potentiel pour en être l’unique créateur, pleinement en accord avec ce que nous sommes profondément.

Les 3 techniques principales

1. Touch For Health

Dans les années 60, aux États-Unis, John Goodheart, chiropracteur pratiquant en milieu hospitalier, découvre et approfondit les travaux de recherches débutés avant-guerre par les Dr Benett  et Chapman sur des points du corps ayant des effets neuro-vasculaires et neuro-lymphatiques ; il travaille à en faire la synthèse pour créer une méthode globale, la Kinésiologie Appliquée, cherchant le moyen d’équilibrer une personne selon le principe du « triangle de la santé » à savoir sur les plans nutritionnel, anatomique et émotionnel.

Quelques années plus tard, le Dr John Thie poursuit ce travail, le simplifie, y intègre le système des méridiens de la médecine chinoise, passionné à l’idée d’exporter cette méthode au sein de chaque foyer ; son désir alors est de créer une technique simple et préventive permettant une équilibration énergétique et physique en famille visant à réduire le stress et les maladies. Le Touch For Health, ou Santé par le Toucher, était né.

2. Three in One Concepts

Dans les années 70, Gordon Stokes, disciple enthousiaste du Dr John Thie, souhaitait donner plus de place à la dimension émotionnelle de l’être. En collaboration avec Daniel Whiteside et Candace Callaway, il met au point une nouvelle technique, le Three in One Concepts, dont le nom marquait le désir profond d’unifier le corps, le cœur et l’esprit. 

En utilisant la mémoire cellulaire du corps, cette technique spécifique crée la possibilité de mettre de la conscience sur des schémas réactionnels répétitifs, sur des croyances limitantes et parfois sur des scénarii trans-générationels passés qui génèrent des dysfonctionnements dans nos vies au présent.  Nous pouvons alors faire un nouveau choix en conscience et nous ouvrir à de nouvelles possibilités dans le futur.

3. Edu-Kinésiologie ou Brain Gym

Dans les années 80, Paul Dennison s’intéresse à la kinésiologie comme méthode de facilitation de l’apprentissage. Il développe le Brain Gym et propose ainsi des outils simples et ludiques ayant pour objectif de reconnecter l’adulte ou l’enfant à son potentiel. En stimulant la coordination globale du corps et des deux hémisphères cérébraux, cette technique permet de développer toute sa créativité tout en gardant une grande décontraction.

Comment ça marche ? 

Ce dialogue permanent avec le corps peut se faire grâce au test du tonus musculaire. 

Il est connu que lors d’une expérience de stress, l’énergie ne circule plus dans le corps d’une manière aussi fluide qu’en temps normal. C’est de cette observation que sont nées des expressions populaires comme « les bras m’en tombent » ou « j’en ai les jambes coupées » lorsqu’une nouvelle de grande importance est annoncée ; elles mettent en évidence la relation entre les émotions, le cerveau et les muscles.

Lorsque l’on pratique le test musculaire, le muscle testé, suivant s’il est tonique ou s’il l’est moins, va donner de précieuses informations dans le but, en fin de séance, de refaire circuler l’énergie librement.

Comment se passe une séance ?

Une séance débute toujours par un entretien préalable permettant à la personne de poser sa problématique et d’identifier quels changements elle désire voir apparaître dans sa vie. Le facilitateur instaure alors, grâce au test du tonus musculaire, le dialogue avec le corps de la personne permettant à celui-ci d’indiquer les émotions impliquées, avec parfois des résonances dans le passé, des éléments de compréhension ainsi que les équilibrations à pratiquer pour lui permettre au mieux d’atteindre son objectif. 

La personne est la seule clé de sa propre libération ; le kinésiologue n’est qu’un subtil intermédiaire qui facilite la communication entre la personne et sa sagesse intérieure. Quels que soient la technique ou le facilitateur, une séance de kinésiologie ne peut en aucun cas être une prise de pouvoir d’un « sachant » sur un non initié. 

Le kinésiologue est un « professionnel de la gestion du stress et de la prévention en matière de santé » selon l’OMS. Il ne demande jamais de suspendre un traitement médical ni un suivi psychologique. Il encourage ses clients à consulter un médecin pour tout problème de santé. Il ne fait aucun diagnostic, traitement ou prescription.

Pour qui ?

Cette pratique est recommandée pour toute personne traversant un inconfort dans sa vie, d’ordre émotionnel, psychologique ou physique. Un inconfort révèle avant tout une étape dans notre vie qui nous propose de réévaluer si ce que nous vivons et la manière dont nous le vivons nous conviennent. Suivant ce que nous en percevons, nous avons alors l’opportunité de réajuster la trajectoire. La kinésiologie peut être une grande aide aussi bien dans les prise de conscience que dans la manière de s’ouvrir au changement.

Source : https://lemondeseveille.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 − neuf =

>
error: Content is protected !!