elodie cabrera - kinésiologie - developpement personnel - avoir confiance en soi - renouer avec son corps - kinesiologue - sante par le toucher - touch for health - bien etre - mieux etre - emotion - stress - anxiete - addiction - peur - phobie - obcession - force des mots - pensee positive - corps- esprit - Quand L'esprit Guérit Le Corps - hypersenbilite - intelligence emotionnelle - access bars - access consciousness - lacher prise - réussite - aisance - abondance - aller mieux - developpement personne - intelligence emotionnelle - fleurs de bach - brain gym - gestion des emotions - gestion du stress

La Kinésiologie et le test musculaire

La comparaison est peut-être peu flatteuse pour certains d’entre nous, cependant on pourrait comparer le fonctionnement du cerveau à celui d’un ordinateur où après avoir écrit un texte, on l’enregistre dans la mémoire de l’ordinateur. La particularité de l’être humain est que cette sauvegarde d’informations peut se faire sans que nous en soyons véritablement conscients.

L’individu est sensible aux influences auxquelles il est soumis. Les odeurs, les bruits, les couleurs, les ambiances, les rencontres, tout peut nous faire réagir positivement ou négativement, tout est enregistré en nous.

Comment connaît-on l’existence de cette mémoire cellulaire ?  Pour illustrer ces dires,  je vous propose de tout d’abord vous asseoir, je vous invite ensuite à vous concentrer et à penser à un souvenir. Pour cette première partie d’expérience pensez plus précisément à un « mauvais » souvenir. Une fois, cet événement désagréable à l’esprit, prenez le temps de ressentir  l’effet que cela peut reproduire au niveau de votre corps, au niveau de votre tête (mains moites, tristesse, colère, boule à l’estomac, tension musculaire…). Qu’en est-il pour vous ? Qu’avez-vous ressentis ? Les souvenirs sont vivants aux points que nous pouvons ressentir physiquement les effets d’un vécu de nombreuses années après l’évènement.

Heureusement, nous pouvons aussi ressentir les effets d’expérience positive. Les expériences portantes, une expérience d’amitié, de solidarité, d’amour et leurs souvenirs réveilleront un sentiment de sécurité, de soutien, force musculaire…les souvenirs positifs nous ferons vibrer bien au-delà du moment vécu.

Poursuivons notre expérience, et plongez maintenant dans un souvenir agréable,  prenez le temps de penser à un évènement heureux et de ressentir ce qui se passe dans le corps ai niveau des émotions pétillement dans les yeux, sentiment de légèreté, sentiment de sécurité, de joie…

Où se situe la kinésiologie dans cet amalgame de souvenirs ?

La kinésiologie utilise le test musculaire comme outil « télécoms » pour interroger cette mémoire cellulaire. Par l’intermédiaire du corps, la kinésiologie à la capacité interrogeant. Un kinésiologue pourra sentir votre qualité de réponse musculaire et énergétique, qui variera selon qu’une situation évoquée sera stressante ou non.

Évoquer chaleur, amour, sécurité devrait amener une réponse forte, en tout cas c’est à espérer pour vous…! Bien que ces mots aient une portée universelle, nous sommes tous des individus uniques et différents les uns des autres et notre réponse énergétique est donc également unique et différente.
Au cours d’une séance de kinésiologie, nous sommes constamment sensibles à des douleurs, des pensées, ou des souvenirs et notre réaction est directement perçue par le test musculaire.

On peut définir la kinésiologie comme étant une technique  douce facilitant  l’auto-connaissance. Elle renforce notre capacité à utiliser tout notre potentiel et toutes nos ressources intellectuelles, émotionnelles, énergétiques et physiques.

Développée aux des États-Unis, grâce à Georges Goodheart, chiropracteur, la kinésiologie connaît actuellement un essor  en Europe. Par cette approche, on peut transformer les émotions et les systèmes de croyance, éliminer les désordres physiques dus à des déséquilibres énergétiques. Par cette technique, on améliore les aptitudes d’apprentissage et les performances. Par la kinésiologie, nous  repérons l’origine de nos propres limites, nous  comprenons comment et pourquoi elles se sont mises en place. Une fois trouvées, le spécialiste en kinésiologie dénoue ces blocages qui nous empêchent d’utiliser tout notre potentiel  et nous limite dans des schémas répétitifs.

L’outil de travail de la kinésiologie est le test musculaire. La réponse musculaire est une réponse physiologique qui échappe au contrôle du mental conscient. Par ce test, nous communiquons avec  le corps et nous accédons à sa mémoire, cette fabuleuse banque de données. On approche ainsi l’expérience du passé enregistré par les neurones et les cellules des tissus, nerfs et muscles, qui s’en souviennent.

Qu’est-ce qu’un test musculaire manuel ?

Le test musculaire consiste à placer un muscle en position de contraction et à exercer une très légère pression sur le membre pour tenter de lui faire quitter cette position. C’est la partie antérieure du deltoïde (muscle arrondi de l’épaule) la plus souvent utilisée. Si le muscle est correctement alimenté en énergie, il garde facilement sa position. Si un affaiblissement du tonus du muscle est observé (par ex: le bras cède sous la pression pourtant très douce)  cela signifie que la circulation de notre énergie est perturbée à cause d’un stress.

Le test musculaire nous renseigne ainsi sur la présence d’un stress en rapport avec une activité (par ex: lire, écrire, conduire, parler en public, etc…) Il nous informe sur une difficulté, un problème, une question, une sensation, une émotion. Un affaiblissement du tonus musculaire signifie: “Ceci est un stress pour moi…”. Un muscle qui garde son tonus signifie une absence de stress. Ce test musculaire permet ensuite de déterminer la technique appropriée pour être libéré du stress, par exemple : faire des mouvements des yeux, du corps, utiliser des corrections énergétiques,  points d’acupressure… Le test musculaire permet enfin de vérifier l’efficacité des corrections.

Pourquoi utiliser un test musculaire ?

Par la légère pression exercée sur le muscle contracté nous obtenons une réponse physiologique qui échappe au contrôle du mental conscient. En accédant à la mémoire cellulaire on a accès aux émotions de nos expériences du passé et celles vécues, négativement dans le passé, peuvent nous bloquer dans le temps présent. Ainsi, toutes les peurs, les rages, les douleurs qui se sont accumulées dans cette mémoire depuis notre conception sont là. Présentes mais  « oubliées » par le mental conscient, elles conditionnent nos réactions d’aujourd’hui, elles  nous enferment dans des schémas répétitifs de comportements qui ne nous servent  pas toujours positivement. Ces blocages peuvent se manifester sous différentes formes : difficultés de comportement, souffrance, symptômes, dépression…

Tant que nous ne sommes pas libérés de  ces émotions du passé,
nous ne pouvons pas vivre au mieux de nos possibilités.

Indications de la Kinésiologie ?

La kinésiologie peut intervenir pour les personnes, de tous âges dès qu’un stress nous empêche de fonctionner de manière optimale dans quelque domaine que se soit, par exemple : les difficultés d’apprentissage scolaire (lire, écrire, compter, comprendre, problèmes de dyslexie, etc.) et autres (sportives, artistiques, etc.) ; le stress face aux examens, contrôles, épreuves de sélection de tous ordres (permis de   conduire, etc.) ; la peur, le découragement, la timidité, l’agressivité, etc… ; les addictions et dépendances ; l’optimalisation des relations ; l’évolution personnelle et la prise en charge de sa vie et de sa santé ; le stress face aux événements majeurs de la vie (grossesse, naissance, deuil, accident, divorce) ; incapacité d’atteindre ses objectifs – réalisation des objectifs ; indécision – action réfléchie et pouvoir de décision ; répétition des schémas du passé – bien-être, estime de soi ; image négative de soi…

Effets d’une séance de Kinésiologie ?

La kinésiologie n’est pas la seule technique à pratiquer un test d’interrogation du corps : l’acupuncture, l’ostéopathie ou l’auriculo-médecine utilisent également des techniques “questions-réponses”. Mais en plus de la simplicité du test musculaire et de la facilité de sa pratique, l’originalité de la kinésiologie repose sur le fait que le sujet suit parfaitement le déroulement de la séance : il entend, voit et ressent les tests et les réponses de son corps Il fait sur lui-même d’étonnantes et d’instructives découvertes, il participe au travail.

Le praticien n’impose rien qui n’ait d’abord été ouvertement testé, et accepté. Le but d’une séance en kinésiologie est de rendre au sujet sa propre autorité sur lui-même, sa confiance dans ses capacités à aller mieux. En fin de séance la personne  peut constater que les tests faibles sont devenus forts après correction. Ces tests devenus forts constituent une empreinte physique et psychologique puissante, une preuve du changement apporté par la séance.

Une nouvelle information s’est imprimée dans le corps et des milliards de cellules se mobilisent pour aller vers les nouveaux choix que la séance de kinésiologie aura révélé. Les effets sont variables d’une personne à l’autre. Parfois, spectaculaires, parfois plus discrets, ils constituent en un mieux-être, une façon différente de se sentir face à soi-même, aux autres, à la vie. On se surprend à dire ou à faire des choses que nous souhaitions mais que nous ne faisions pas. Souvent  c’est l’entourage qui est le premier à remarquer les changements.

Source : www.psy.be

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × cinq =

error: Content is protected !!